29 novembre, 2009

Carnet de voyage : Timimoun - Ghardaïa

Nous passons la nuit dehors à quelques encablures d'un ksar , perdu dans le désert. Cette journée a été consacré à faire du dromadaire . J'ai , depuis , un avis sur les dromadaires ...

Je les préfére en ... photo

En fait , on vient de faire quelques 13 kilometres au dos de cette bestiole ( comment ça je n'aime pas le dromadaire ? ... j'en ai même mangé !!) et aussi à pied ...( à la fin je n'en pouvais plus ).
Pour les amateurs de stats , on vient de faire 13,851 m dans le sable à  une vitesse moyenne de 3.52km/h., en image ça donne le truc en dessous.


Le trait rouge , notre parcours en truc à bosse ; le rond noir , c'est le ksar , au pied duquel nous avons passé la nuit , à même le sable . Pleine lune , sable extra doux , environ 15 degrés et des dromadaires qui font un vacarme du tonnerre , car le dromadaire ...ronfle !!

Allez... je vous remets une photo du ksar au petit matin ( toujours le rond noir sur la vue aérienne de Google earth )
(les traces ce sont celles des ... Dupond et Dupont , si si !!)

A peine réveillé on se remet , en route , pas questions de trainer le soleil va se lever , il fera autour de 40 degrés , et surtout pas question de reprendre les ...( vous savez maintenant !) .Je repars à pieds pour 3h de marche , direction le point de rendez-vous . J'immortalise le moment avec Anthony ..

          

Il va bientôt  faire trés chaud , et il s'agit maintenant de rejoindre nos avions . Le rituel se remet en place , on a donné rendez-vous à NAFTAL pour le refuelling et c'est de nouveau à la main qu'il faut déverser la 100 LL dans les réservoirs . J'en profite pour shooter le tarmac et un appareil qui passe par la ...

le tarmac

L'appareil qui passe par là ...

Pour ce vol , je suis captain sur le Fox Québec 2 , avec Eric comme copi et Corinne et Christine comme pax . La météo est cavok , je copie un vent du 080 pour 25-30 noeuds , et surtout un 44 degrés !. Qui a allumé le seiche cheveux aussi fort ??

L'équipage du jour !

600 km nous attendent , au dessus du sable , du sable et encore du sable !!. Ca va être long , en plus je n'ai pas digéré le chameau , au sens figuré , comme au sens propre ...
(à suivre )



15 novembre, 2009

Carnet de voyage :Escale à Timimoun

818 km , 4h30 de vol , sur une zone de 50446km² à une vitesse moyenne de 165km , voila pour les données techniques de ce vol (recraché par le GPS ). En revanche je ne compte pas les tétra octets gravés dans ma mémoire de ce vol et surtout les images infinies du désert que je viens de survoler .


Super content de l'arrivée sur Timimoun , le tracé est sympa aussi ,et plus parlant que la courbe au dessus !


Oui... , je suis content du tracé , j'évite la ville , intégration directe en début de base , verticale du VOR . Je me pose  là où  jamais j'aurais imaginé , un jour , me poser au commande d'un avion : au milieu du désert  . La vie regorge de bien agréables surprises !.
Me voila donc à Timimoun , et je découvre un aérodrome locale , plein de charme , qui sent bon le sable chaud !

Le F-GBQQ sur le tarmac du terrain du "Gourara Airport"   
المطارات
La façade extérieure

Le hall d'accueil

La suite est moins aéronautique , mais comment résister à partager , vue du sol, ce paysage fabuleux . Les dunes sont magnifiques , le sable d'une incroyable finesse . Je vais vivre aussi l'éxpérience d'une nuit dans ce lieu sublime à même le sable  , au pied d'un ancien  ksar , perdu dans une mer de dunes tel un navire échoué ...


vue du hublot !

 La nuit ne va pas tarder à poindre , on range les voitures ...




01 novembre, 2009

Carnet de vol : Oran-Timimoun


La nuit  a été courte ... Nous avons passé une bonne partie de la soirée dans un resto-boite à écouter du Raï j'ai encore les oreilles qui bourdonnent tellement le son était fort . L'ivresse de la découverte d'un nouveau pays , de nouveaux horizons l'emporte largement sur la fatigue . Et pourtant la journée va être longue , trés longue ...
On se dirige vers l'aéroport pour retrouver nos avions . Le pétrolier NAFTAL est la , et les pompistes déversent la 100 LL dans les réservoirs .


J'ai le vol en tête , j'ai révisé à la maison , mais la j'y suis pour de vrai ... 456 nautiques, plus de 800 km quand même , 4h dans le Cessna 172  , je vais exploser mon précédent record de 2h27mn en 150 le jour du test PPL !!.
Je vais travailler également avec des cartes différentes de celles auxquelles je suis habitué .Il s'agit des éditions Jeppesen . Nous avons également des cartes du SIA algérien , un peu différentes des cartes VAC françaises .Au sol il faut déja réflechir pour s'y retrouver alors en vol ça va être plus hard ...Le genre de détail qui bouffe de la ressource mine de rien .



Coté météo la tempête de neige n'est pas pour ce jour ,et c'est CAVOK . On nous passe un vent variable sur le trajet: : défavorable jusqu'à GOMRI puis favorable aprés et une vitesse variable.  Pour des caps et  des vitesses précis ce ne sera pas pour aujourd'hui ..puis je note le CS ( coucher du soleil) : 18h32 UTC . Je ne sais pas pourquoi ,à ce moment , je pense à un truc qui cloche mais je ne sais pas quoi . Je revérifie 2 fois le niveau d'huile et m'assure 3 fois que les bouchons sont biens fermés avec les pleins . Le 172 à 5h30 d'autonomie , le vol devrait durer 4h15 , et il doit rester au minimum 20 mn légalement dans les bidons au moment où je couperai le moteur à Timimoun .(j ai pas envie de jouer à ça) . On me passe les paramétres pour la nav . Ce sera Oran- GOMRI ( c'est un point IFR)- FAROS (autre point IFR BAY ( un VOR) -GOLIB (point IFR) puis TIO ( VOR) sur le terrain de Timimoun .Les terrains de déroutements ne sont pas nombreux ...

 Je programme mon GPS , et Yvon celui de l'appareil .Les VOR ne sont pas nombreux sur le parcours et je doute fort de leur portées, quant aux repéres au sol , et puis vers la fin du parcours les dunes vont sans doute toutes se ressembler ...
A bord , nous sommes 4 : Yvon le copi , Christine et Rani les pax et moi .



Les pleins sont faits , on a la clearance pour le décollage, il est 15h on roule , on va décoller sur la 07R à Oran - Es senia . Notre premier point de report doit être GOMRI , et le controle nous demande maintenir 1000 pieds QNH. On trouve GOMRI grâce au GPS , car coté VOR seul ORA est actif , celui de Mostagaden n'est pas la ... Passé GOMRI on grimpe pour s'établir au FL 75 il s'agit d'intercepter FAROS la aussi au GPS puis le VOR de BAY ... Le paysage qui commence à défiler sous les ailes est splendide .

ou encore :
Bon si vous craquez pour les paysages , j'en ai mis pleins l'abum photo à la fin de ce billet
Roue de 172 au FL 75 au dessus d'une mer de sable

Le vol se déroule sans encombre , les thermiques sont nombreuses , je passe mon temps à compenser l'avion mais plus le temps passe et moins les thermiques se font ressentir... normal le soleil se couche . D'ailleurs il se couche un peu trop vite à mon goût ... Je recalcule l'heure estimée et  plus j'affine mon esti , plus je tombe sur le CS et je me demande bien si le 18h32 ce n'est pas plutot la nuit aéro ... Le soleil commence à plonger de plus en plus vite  à l'horizon ,il risque de faire nuit quant on se posera ...


25 octobre, 2009

Un dimanche aéro (déj !!)

C'est d'abord un terrain fermé que nous  trouvons ce matin en arrivant à 9h30 à  Lognes . Rien qu'a Toussus , l'ATIS passe BRK 200 pieds ... ça ne fait pas haut.
Il va falloir baisser la tête si on veut aller à l'aéro déj . Car on a prévu de participer à l'aéro déj à Nangis . C'est notre sortie du jour : on est comme ça !!. Nous sommes : Agnieska ,Amir , Olga , Roger , Chantal , Olivier , Bernard , Philippe et moi pour cette aventure du jour ... Nous sommes rejoints également par Nathalie , Yann , Boris et Léa, des poussins de 6 et 4 ans (les deux derniers sont des petits poussins seulement) et d'autres encore plus tard  !!!.( je n'ai pas fait l'appel non plus !)
Enfin vers  11h ça semble se lever ( quand même midi dans l'estomac !) , on décide d'y aller , on sait que sur place il y a du plafond .( et un petit déj !). On décolle !



Ca se passe à l'aéroclub Marcel DASSAULT à Nangis et c'est organisé par La Boutique Aéro , et franchement , on ne se moque pas de vous ! Le petit déj proposé est copieux , varié , et des petits cadeaux sont également la . L'accueil est vraiment sympa .

IMG_0794
Le buffet


les petits cadeaux !

La météo n'est pas vraiment de la partie , mais les organisateurs de cette superbe idée ( ç 'est bon ? c'est ça que je dois écrire ??...non je déconne je n'ai aucune relation commerciale.) ont maintenu cette manifestation , simple et conviviale. BRAVO !!

Philippe nous a réservé pour aprés une table au Pélican , le resto du terrain . Et c'est forcément avec plaisir que l'on se retrouve autour d'une assiette , un verre ( plusieurs !!! pour certains ... mais ils ne pilotent plus aprés !!) pour se raconter des histoires d'avions ou des histoires d'avions et encore des histoires ...d'avions !
(ou de voyages en ...avions ! ...c'est bon vous suivez !!))
Le soleil montre enfin ses rayons et on décide de reprendre les avions pour se rentrer tout doucement sur Lognes .



 Encore une fois , des avions, des pilotes , un terrain ... brefs que des ingrédients synonymes d'une belle journée , de moments sympas , sans doute trés proches du ...bonheur .

22 octobre, 2009

21 octobre, 2009

Carnet de vol : Ibiza - Oran :100éme billet !

Pour ce vol , je redeviens pax . L'occasion également de prendre place à bord d'un nouvel avion , un PA28 train fixe le F-HDYN . Au commande c'est Daradje en instruction avec "Captain Push Pull" .Je suis tout seul derriere avec les bagages ( heu ..pas en soute ) . On décolle d'IBIZA .La côte se dessine , on quitte IBIZA par le sud( nota : en clicquant sur les photos , elle deviendront plus grandes ... si si on peut le faire )

Le paysage me rappelle , un autre endroit que j'aime : La Corse .

Je sais que la prochaine étapes c'est ORAN . L'impatience monte .Le vol doit durer prés de 2 heures... Le premier contact sera ..auditif . En avion , la radio est le fil d'Arianne , surtout au milieu de la Méditerranée.
Puis se dessine doucement les côtes d'Algérie . Je ne veux pas en perdre une miette , je découvre de mes propres yeux le continent africain , j'en oublie de prendre une photo , qu'importe, des centaines de photos sont désormais gravées à jamais dans ma mémoire. C'est formidable .
Le paysage qui s'offre est magnifique , et la je me dis " mais il faut faire une photo !!" ( enfin !!!)

ma première photo en Algérie puis les autres ... en dessous


Trés rapidement , l'oeil du pilote que je suis, reprend le dessus et je ne peux m'empêcher de voir un terrain d'aviation , désaffecté sans doute , mais un terrain d'aviation quand même , au cas ou ...( c'est de l'ordre du reflexe !)
Enfin , on s'approche de notre destination du jour , je découvre au loin , ce que je suppose être Oran . Etabli en courte finale , les habitations autour du terrain se font plus précises .

Notre appareil est maintenant établi en courte finale , la piste est en face de nous , nous allons nous poser !


Les roues touchent l'asphalte du terrain , et nous roulons déja vers le parking , la tour de contrôle me rappelle le style british des anciennes tours de contrôles , et enfin je découvre le terminal aéroportuaire d' Oran . Un vol Aigle azur est annoncé derriere nous , en provenance de Toulouse ..

  

Nous parkons les avions un peu à l'écart mais tous ensemble . Nous commençons à remplir les fiches d'entrée sur le territoire algérien .

Les premiers douaniers arrivent en nous demandant nos passeports et puis trés rapidement ils s'interressent aux avions ... les questions commencent , c'est quoi comme avion ? , ils vont à quelle vitesse ? , puis un peu plus tard certains se prennent en photos devant les appareils  ... la magie aéronautique opére bien aux quatres coins du globe !.
La journée me parait incroyablement longue , ce matin j'étais à Perpignan ,ce midi à Ibiza et je suis maintenant à Oran , avec les avions de l'aéroclub , le terrain de Lognes est trés trés loin et je découvre nos avions dans un autre contexte , sur un autre continent  , la vision me paraît juste irréelle ...


 Un bus vient nous chercher , il s'agit maintenant de faire vite car la journée n'est pas finie...

Nous sommes tous la , nous sommes venus en Cessna 172 , PA28 , d'autres en ROBIN , Diamond Star ... pendant que se pose un airbus A320...

  (attention cette photo n'est pas de moi ...elle est protégée par des droits d'un professionnel )

La suite est moins aéronautique mais tout aussi riche humainement . Notre programme pour cette fin de journée est , aprés un passage à l'hôtel (et avant une soirée Raï rien que pour nous ),la visite d 'Oran et surtout la visite de la chapelle de Santa Cruz et d'un lieu de pélérinage prés de Notre Dame du Saint . Je ne résiste pas à offrir la photo ci dessous . Il s'agit d'une photo panoramique , en clicquant dessus vous retrouverez un peu de la vue de " comme si vous y étiez ..."


Notre Dame du Saint -Santa Cruz - Oran octobre 2009

Et puis avant d'accéder à ce lieu , une magnifique vue sur un endroit tout aussi célébre , d'une histoire que je n'ai pas connue , et que je découvre ... la rade de Mers El Kébir


La journée s'achéve , elle a été extraordinaire , la soirée sera riche , la nuit courte , et demain , mais je ne le sais pas encore ,va être un tournant personnel et aéronautique .

18 octobre, 2009

Carnet de vol : Perpignan - Ibiza

Le jour se léve sur Perpignan , la nuit a été courte . Il faut partir dés que possible , nous devons être à Oran avant la fin de la journée , et faire une escale technique à Ibiza . Rendez-vous tôt sur le tarmac . Le soleil se léve , la journée va être magnifique , en plus !



237 nautiques au programme ,à avaler en 98 minutes par la BUZE , du moins c'est ce qu'indique notre feuille de route .La BUZE est un PA 28 train rentrant , un avion qui parait exigeant , ses ailes courtes ne font pas de cadeaux avec la vitesse .


"cul de Buze"

Je suis copi sur ce vol , avec Philippe . J'ai déja volé avec Philippe , nous avions fait Etretat le mois dernier ( voir plus bas dans ce blog) . J'adore Philippe : sa rigueur , sa tenue du vol , son humilité avec la machine , mais ce qui le caractérise le plus c'est sa générosité ..
Décollage de la 31 à Perpignan , montée initiale , on passe le seuil de la 15 , bye bye Perpignan , à la semaine prochaine .


Aujourd'hui il faudra maîtriser l'anglais aéronautique , du moins l'"espa-anglognol" et cela juste au moment où Perpignan nous lâche et avant d'entrer avec "Barcelona Approach"  à la frontiére qui commence à  se dessiner devant nous.(pour vous c'est en dessous )


 Le petit point blanc c'est le " bétuze" F-BTUZ

On perd la vue des côtes , destination Ibiza donc ,  et à ce moment c'est Novembre echo qui vient nous faire une démonstration de vitesse , un avion qui méne Philippe par le  bout du nez ...


Un peu plus tard un cargo essayera de nous prendre de vitesse , mais Philippe sera intraitable sur la vitesse ...



Les côtes d'Ibiza sont en vue , il s'agit mainteant de bien manoeuvrer pour se reporter au point Novembre , situé quelque part entre deux montagnes .



Le contrôle aérien passe des traffics , et dans le lot on note du Ryanair , du Lufthansa ... Pour l'instant on orbite, nous sommes stackés quelque part au dessus d'une ville en attendant la clearance d'intégration pour le terrain d'Ibiza .Toutes les villas ont une piscine , c'est la coûtume locale.



Enfin le contrôle nous autorise pour le report au point Novembre et une intégration pour la 24 à Ibiza . Il faut faire vite nous sommes suivis par un Ryanair , ou si ce n'est pas cela , par un truc qui nous file le train hyper vite !


J'ai les yeux rivés sur les appareils lors du roulage , tu vois pas qu'on voit le bouzin de DJ David Guetta toi , on est à Ibiza !!!. Le seul truc que je vois bien en attendant c'est le "Follow me " qui nous accueille , et la y a pas à dire c'est la classe totale :



Moins classe par contre , c'est le déplacement entre notre parking et l 'aérogare . Même avec mon gilet jaune , et pour faire 10 métres , on doit se déplacer en minibus . C'est un agent de la Guardia Civile qui va me l'expliquer en espagnol énervé.N'empêche que je ne me prive pas , et je shoote un maximun d'appareils.Allez , je vous passe quelque photos en vrac ...


J'adore ce panneau


Un bout de la flotte devant l'entrée (qui est juste la pour faire belle , car interdiction de passer par la !!)



Et puis l'autre PA28 du voyage , l'ancien HB-PIR rebaptisé F-HDYN



Les portes de l'Algérie commencent à s'entrouvrir ... on redecolle dans 2h , direction Oran . Je vais enfin fouler pour la premiére fois de ma vie le continent Africain . Je suis impatient , une demi journée vient de s'écouler et pourtant ce soir je serai à Oran . Encore un peu de Méditerranée à traverser ... le rêve se rapproche